les Ateliers

L’AGART accueille les scolaires, l’Accueil de Loisirs et la Maison des Jeunes d’Amilly pour des visites et / ou ateliers.

 

 

  

  

 

Vingt-quatre enfants de l’Accueil de Loisirs et deux adolescents de la Maison des Jeunes d’Amilly sont venus initier leur « oeil de photographe » à L’AGART à l’occasion de l’exposition photographique sur la ville d’Amilly. Après la visite de la galerie chaque enfant devient la star et se fait photographier de dos devant une photo qu’il a choisie. Pour cela, il désigne son photographe parmi les autres enfants. Il décrit la photo, lui donne un titre, s’interroge sur les raisons qui ont poussé le photographe à prendre cette photo. il se demande ce que  les maisons diraient si elles pouvaient parler. Chacun repart avec sa composition imprimée sur du papier photo. Les adolescents ont également fait une photo dans la ville d’Amilly, laquelle aurait pu s’insérer dans l’exposition « A la lisière « .

 

 

Ces cinq jeunes de CM1 de l’école du Clos Vinot ont participé à l’atelier périscolaire vidéo composé de six séances,  organisé par Joëla Larvoir.

De gauche à droite : Manal, Mathéa, Julia, Liz (à genoux) et Lilian.

Ils ont réalisé un court métrage que vous pouvez visualiser : A la lisière de l’oeil du vidéaste

  

video-team-2

Huit jeunes de CM1 de l’école du Clos Vinot ont participé à l’atelier périscolaire vidéo composé de cinq séances,  organisé par Joëla Larvoir. 

De gauche à droite : Inès, Tiffany, Léa, Maxime, Gaël, Maxime et Alane

Ils ont réalisé un court métrage sur l’exposition « A Day in a Life » que vous pouvez visualiser : A la lisière du l’oeil du vidéaste, Volet 2, A Day in a Life

La conduite de chacune des visites – ateliers a fourni quelques clefs pour comprendre les œuvres exposées : les visiteurs devaient résoudre une énigme.

Deux types de conduite d’enquête criminelle sont proposées au choix à partir :

• soit des 510 dessins et 8 peintures “exécutés“ par Jean-François Lacalmontie.

L’enquête se fait alors en trois temps successifs : relevé et analyse des indices picturaux ; autopsie d’une toile ; déduction et conclusion de l’enquête.

• soit à partir des sculptures dans la tradition de “la nature morte“ de Saverio Lucariello.

Des intrus se sont glissés dans ces étalages d’objets de la vie domestique où toute présence humaine est habituellement évacuée. Que viennent donc faire ces têtes humaines au milieu des autres objets ? Message caché ou détournement ludique ?

La tuesseMardi 23 avril, quatre adolescents de la Maison de Jeunes d’Amilly : Sara, Antoine, Axel et Charly, sont venus à L’AGART s’initier à la vidéo avec l’écriture d’un scénario, suivie de la réalisation d’un court-métrage « La tuesse ». Ce court film a été diffusé en avant-première à la maison des jeunes, mercredi 22 mai 2013, en présence des acteurs/réalisateurs.

IMG_9549

L’atelier «arabesque» proposé par le bénévole Pierre Schenck. 

Cet atelier se constitue de trois phases :

- Pour la première phase nous avons constitué trois groupes : deux de quatre et un de cinq enfants. Chaque groupe recevait une feuille de papier A4 et chaque enfant de chaque groupe vient tracer son arabesque. La couleur et l’instrument changent pour chaque enfant.

- Pour la deuxième phase les groupes sont gardés, seule la monitrice se joint au groupe numéro 3 pour constituer un nombre pair. Chaque groupe reçoit à nouveau une feuille A4 partagée en quatre ou six parties. Chaque enfant dans chaque groupe trace des lignes, courbes continues dans l’espace qui lui est imparti.

- Pour la troisième phase chaque groupe reçoit une feuille d’un format plus grand, d’environ 1 x 1 m. Nous montrons à tous les enfants des boucles diverses et variées. Puis, chaque enfant se positionne autour de la feuille de son groupe, garde sa place. Ils dessinent ainsi tour à tour une arabesque d’une taille plus grande en s’inspirant ou non des motifs qu’ils ont visualisés juste avant.

Pour terminer, nous avons accroché les créations collectives des enfants parmi les oeuvres de l’exposition «recouvrement» et très fiers, les enfants ont posé à côté de leurs oeuvres (cf.photographies).

IMG_0650

Huit jeunes de CM1 de l’école de Saint Firmin ont participés à l’atelier périscolaire vidéo composé d’un cycle de six séances de novembre à décembre 2013 et organisé par Joëla Larvoir. 

Cliquer ici pour visionner le court métrage où les enfants se filment alors qu’ils créent un oeuvre en relation avec l’exposition recouvrement

IMG_0979

Sept jeunes de CM1 de l’école des Goths ont participé à l’atelier périscolaire vidéo composé d’un cycle de dix séances et organisé par Joëla Larvoir. 

Ils ont réalisé un court métrage où ils se filment alors qu’ils créent un oeuvre en relation avec l’exposition Les jeux de l’eau et du miel

Pour visualiser cette vidéo cliquer ici.